Que voulez-vous visiter à Crète

    • TOURISME (30)

    • Réthymnon

      Réthymnon (en grec : Ρέθυμνο / Réthymno) est une ville grecque de 32 694 habitants (2001) située sur l'île de Crète. Elle est le chef-lieu du dème (municipalité) de Réthymnon et du district régional de Réthymnon. La ville est le siège d'un évêché orthodoxe : la Métropole de Réthymnon et Avlopotamos.

      Temps sur place :6 heures
    • Lac de Kournás

      Le lac de Kournás (en grec moderne : Λίμνη Κουρνά) est un lac de Grèce, l'unique de Crète, situé près du village de Kournás, dans le nome de La Canée. Situé à 5 km de la côte nord de l'île, près de Georgioúpoli, sa circonférence est de 3,5 km. Le lac se trouve entouré des Montagnes blanches et tire son nom de la localité de Kournás toute proche.

      Temps sur place :4 heures
    • La Canée

      La Canée (en grec : τα Χανιά (au pluriel), souvent transcrit en Chaniá ou Haniá, de l'italien La Canea) est une ville de Crète occidentale, dans le district régional du même nom, en Grèce. C'est la seconde ville de l'île, avec environ 55 000 habitants.

      Temps sur place :7 heures
    • Agios Nikolaos

      Áyos Nikólaos ou Ágios Nikólaos (en grec : Άγιος Νικόλαος, Saint-Nicolas) est une ville côtière grecque située à l’est de l’île de Crète. C’est le chef-lieu du district régional de Lassithí. Au centre de la commune se trouve le lac Voulismeni. Ce bassin est bordé de cafés, de tavernes et de boutiques. Jadis on le nommait "bassin d'Artémis" et depuis 1870 un bief le relie au port. Le lac réputé "sans fond" a en réalité une profondeur de 64 m.

      Temps sur place :7 heures
    • Spinalonga

      Spinalonga (Σπιναλόγκα) est un îlot forteresse et une presqu’île situés en Crète à l’entrée ouest du golfe de Mirabello face à la ville d’Elounda, non loin d’Agios Nikolaos dans le district régional du Lassithi. L'île est également appelée Kalydon, tandis que la presqu'île est appelée presqu'île de Kolokitha. Cette longue presqu'île aride et inhabitée était rattachée jadis à la côte par l'isthme de Poros, qui fut percé en 1897 par des marins français, ce qui en fit donc une île. Lors du siège de l’îlot forteresse de Spinalonga, la pointe nord fut utilisée par les Turcs, pour la bombarder.L'île est une zone protégée.

      Temps sur place :2 heures
    • Samaria Gorge

      Les gorges de Samaria (grec : Το Φαράγγι της Σαμαριάς) sont situées à l'ouest de l'île de Crète (Grèce), dans le massif des Montagnes Blanches (Lefká Óri). Elles font partie des parcs nationaux de Grèce et sont reconnues en tant que réserve de biosphère par l'UNESCO depuis 1981. Avec seize kilomètres de long, elles figurent parmi les plus longues gorges d'Europe (par erreur, on leur attribue souvent une longueur de dix-huit kilomètres, mais c’est la longueur totale du sentier pédestre d'Omalós à Rouméli). Sur ce continent, seules les gorges du Verdon en France sont encore plus longues avec vingt kilomètres. Les gorges de Samaria sont un des hauts lieux touristiques de la Crète et durant la haute saison estivale, plus de quatre mille personnes empruntent quotidiennement le sentier qui les traverse. Ces gorges sont bordées de parois rocheuses verticales parfois hautes de six cents mètres et qui, à l'endroit le plus étroit, nommé « Les portes de fer », ne forment qu'un passage large de trois à quatre mètres.

      Temps sur place :6 heures
    • Plage D'Élafonissi

      Elafonisi (Greek: Ελαφονήσι [elafoˈnisi] "deer island") is an island located close to the southwestern corner of the Mediterranean island of Crete, of which it is administratively a part, in the regional unit of Chania. When the weather is fine it is possible to walk to the island through the shallow water. The island is a protected nature reserve. It is known for its pink sand beaches, created by tidal and wave-induced deposits of pigmented microorganisms living in a symbiotic relationship with native seaweed.

      Temps sur place :4 heures
    • Forteresse d'Héraklion

      La forteresse de Koules, est une construction vénitienne gardant l'entrée du port d'Héraklion, en Crète. Aujourd'hui, haut lieu touristique de la ville, dominant le vieux port, elle est un symbole de la présence vénitienne puis ottomane sur l'île. L'aspect actuel de la forteresse serait celui des rénovations mises en œuvre par Michele Sanmicheli (1484-1559), architecte au service de la République de Venise qui fut chargé de rebâtir les fortifications, dont la forteresse ici présentée, de la cité portuaire selon un nouveau style d'architecture militaire, la Trace italienne.

      Temps sur place :une heure
    • BOTANICAL PARK & GARDENS OF CRETE

      Temps sur place :3 heures
    • Old Venetian Harbour

      Temps sur place :une heure
    • Neapoli

      Temps sur place :2 heures
    • Sfaka

      Sfaka is a mountain village in Crete, situated between Agios Nikolaos and Sitia. Sfaka belongs to the Municipality of Sitia. It has a long history, and archaeological monuments including the meta-Byzantine icons of "Stavrosis" and the Church "Panagia" in the "Kato Chorio". Sfaka now has 200 - 250 inhabitants, but in the past its population was greater than 2000. Recently, Sfaka has been considered a tourist destination for its port, Mochlos.

      Temps sur place :2 heures
    • Monastère d'Arkadi

      Le monastère d’Arkadi (en grec : Μονή Αρκαδίου / Moní Arkadhíou) est un monastère orthodoxe situé sur un plateau fertile à 23 km au sud-est de Rethymnon, sur l'île de Crète (en Grèce). L'église actuelle date du XVIe siècle et est marquée par l'influence de la Renaissance, l'île étant vénitienne à cette époque. Cette influence est visible dans l'architecture, qui mélange éléments romans et baroques. Cette église à deux nefs fut détruite par les Turcs en 1866, et reconstruite, depuis. Dès le XVIe siècle, le monastère fut un lieu de science et d'art, possédant une école et une bibliothèque riche de nombreux livres anciens. Entouré d'épaisses et hautes murailles et situé sur un plateau difficilement accessible, le monastère est une véritable forteresse. Arkadi fut un centre actif et un des hauts lieux de la résistance contre l'occupation ottomane, ce qui fit sa célébrité. Pendant la révolte crétoise de 1866, 943 Grecs y trouvèrent refuge : des résistants, et une majorité de femmes et d'enfants. Après trois jours de combat, et sur les ordres du supérieur du monastère, l'higoumène Gabriel, les Crétois firent sauter les barils de poudre, préférant se sacrifier plutôt que de se rendre. Tous sauf une centaine sont morts lors de l'assaut. Quelque 1 500 Turcs et Égyptiens périrent aussi dans la bataille. Le monastère est devenu aujourd'hui un sanctuaire national en l'honneur de la résistance crétoise. Le 8 novembre est désormais le jour de fêtes commémoratives à Arkadi et à Rethymnon. L'explosion ne mit pas un terme à l'insurrection crétoise, mais attira l'attention de l'Europe sur ce peuple qui se battait pour son indépendance.

      Temps sur place :une heure
    • Kedrodasos Beach

      Temps sur place :3 heures
    • Sitia

      Sitía (en grec : Σητεία) est une ville de Crète, en Grèce. Elle est située à l'est de l'île, dans le district régional de Lassithi et possède une population de 14 338 habitants (en 2001). Elle est le chef-lieu d'un dème (Grèce) (municipalité) de la périphérie de Crète, issu de la fusion en 2011 des anciens dèmes d'Itanos, Lefki (en) et Sitia, devenus des districts municipaux (dans le cadre de la réforme Kallikratis). Sitía se situe à environ 80 kilomètres à l'est d'Agios Nikolaos et 70 kilomètres au nord-est de Ierapetra. La ville est un des principaux centres économiques de la région du Lassithi. La route européenne E75 qui termine à Vardø débute à Sitía. Le poète crétois Vicenzos Kornaros serait originaire de Sitía.

      Temps sur place :3 heures
    • The Venetian Fortezza

      La forteresse de Réthymnon ou Fortezza (grec moderne : Φορτέτζα) est une citadelle d'abord vénitienne puis ottomane située dans la ville de Réthymnon au nord de la Crète.

      Temps sur place :une heure
    • Minoan Palace of Knossos

      Cnossos ou Knossos (en grec ancien Κνωσός / Knôsós) est un site archéologique crétois de l'âge du bronze en Europe, situé à 5 km au sud-est d'Héraklion à l'Ouest du fleuve Kairatos. Son aspect et sa taille en font un endroit capable de recevoir un demi million de visiteurs par an. Un projet de restructuration a été annoncé par les autorités archéologiques grecques en juillet 2012.

      Temps sur place :une heure
    • Balos Beach

      Temps sur place :3 heures
    • Seitan limania beach

      Temps sur place :3 heures
    • Stavros Beach

      Stávros (grec moderne : Σταυρός) est un village et une plage dans le district d'Akrotíri de la ville de La Canée, sur l'île de Crète, en Grèce. Portail de la Crète

      Temps sur place :3 heures
VOTRE
SÉLECTION