Que voulez-vous visiter à Washington

    • TOURISME (17)

    • Maison Blanche

      La Maison-Blanche (The White House en anglais) est la résidence officielle et le bureau du président des États-Unis. Elle se situe au 1600, Pennsylvania Avenue NW à Washington. Le bâtiment en grès d’Aquia Creek et peint en blanc, construit entre 1792 et 1800, s'inspire du style georgien. Il est le lieu de résidence, de travail et de réception de tous les présidents américains depuis John Adams, deuxième président des États-Unis, qui y entre en 1800. L'expression « Maison-Blanche » est souvent employée pour désigner, par métonymie, l'administration du président. Elle est le symbole du pouvoir exécutif et de la puissance politique américaine. Son actuel résident est Donald Trump, 45e président des États-Unis. De son inauguration en 1800 à l'année 1942, la demeure subit de nombreuses modifications : des reconstructions à la suite d'incendies (1814 et 1929), de réaménagements fonctionnels par les présidents successifs ou d'extensions avec notamment la construction de l'aile ouest en 1901 et de l'aile est en 1942. À partir de cette date, si l'on excepte la modernisation des installations et de la construction de quelques aménagements de sécurité ou de loisir (piscine, terrain de golf et jardins notamment), l'aspect de la Maison-Blanche n'évolue pratiquement plus. Son emprise au sol s'agrandit avec le temps avec l'adjonction, au sud, de jardins situés dans un espace autrefois public. Aujourd'hui le complexe de la Maison-Blanche comprend la résidence présidentielle (Executive Residence, le bâtiment central historique dans lequel la famille présidentielle réside et où se tiennent un certain nombre de réceptions officielles et quelques réunions), l'aile Ouest (où se trouvent les bureaux de l'administration présidentielle dont le Bureau ovale, la Cabinet Room et la Roosevelt Room) et l'aile Est (où se trouve le bureau de la First Lady et le secrétariat social de la Maison-Blanche), ainsi que le Old Executive Office Building, grand bâtiment situé juste en face de l'aile Ouest et qui abrite des bureaux de l'administration présidentielle et le bureau du vice-président des États-Unis. Le complexe inclut également un jardin au nord donnant sur Pennsylvania Avenue et un parc au sud dont la pelouse Sud, sur laquelle se pose l'hélicoptère présidentiel Marine One. La Maison-Blanche et ses jardins font partie d'un plus grand ensemble, le parc du Président (President's Park) qui comprend aussi le Lafayette Square au nord, de l'autre côté de Pennsylvania Avenue, et l'Ellipse au sud (les deux ouverts au public) et géré par le National Park Service.

      Temps sur place :une heure
    • United States Capitol

      Le Capitole des États-Unis est le bâtiment qui sert de siège au Congrès, le pouvoir législatif des États-Unis. Il est situé dans la capitale fédérale, Washington, D.C. La construction de style néoclassique commence en 1793 et s'achève en 1812. Il est constitué d'un dôme et de deux ailes. L’aile nord est le siège du Sénat et l’aile sud est celle de la Chambre des représentants. Le bâtiment est dessiné à l'origine par William Thornton. Ses plans furent ensuite modifiés par Benjamin Henry Latrobe puis par Charles Bulfinch. Le dôme actuel et les ailes de la Chambre et du Sénat furent dessinés par Thomas U. Walter et August Schoenborn (en), un immigrant allemand, puis achevés sous la direction d'Edward Clark. Le Capitole comporte un système de transport intégré, inauguré en 1909 : le métro du Capitole des États-Unis. Il consiste en trois lignes et six stations et permet de relier les différentes salles du Capitole.

      Temps sur place :une heure
    • National Mall

      Le National Mall (Esplanade Nationale en anglais) est un parc ouvert au public du centre-ville de Washington, D.C., capitale des États-Unis. Il est bordé par de nombreux musées, monuments et mémoriaux. Il s'étend du Washington Monument jusqu'au Capitole des États-Unis, marquant la limite entre deux des quatre quadrants partageant la ville : Northwest (NW) et Southwest (SW). On y inclut communément les zones qui font officiellement partie du West Potomac Park et les Constitution Gardens à l'ouest. Son plan est originellement dessiné par Pierre Charles L'Enfant mais ce fut le National Park Service qui l'adopta. Le Mall est l'un des lieux touristiques les plus connus de la ville et est souvent utilisé pour les manifestations en raison de sa signification civique et historique. Le National Mall comprend les musées et monuments suivants : Il est commun d'inclure aussi dans les monuments liés au National Mall les monuments commémoratifs situés à l'ouest du Washington Monument : le Lincoln Memorial et sa Reflecting Pool, le National World War II Memorial, Korean War Veterans Memorial, et le Vietnam Veterans Memorial. Le Martin Luther King, Jr. National Memorial a été inauguré le 16 octobre 2011 par le président des États-Unis, Barack Obama, près du Tidal Basin en vue des Jefferson et Lincoln Memorials.

      Temps sur place :2 heures
    • Washington Monument

      Le Washington Monument est un obélisque de plus de 169 mètres de haut, inauguré le 21 février 1885 en l'honneur de George Washington, le premier président des États-Unis, et situé à Washington, D.C. Fait de marbre, de grès et de granit, il est construit en maçonnerie (contrairement aux obélisques de l'Égypte antique, qui étaient monolithiques).

      Temps sur place :une heure
    • Lincoln Memorial

      Le mémorial de Lincoln, en anglais Lincoln Memorial, est un monument construit en l'honneur d'Abraham Lincoln, 16e président des États-Unis, et inauguré en 1922 dans le West Potomac Park, dans le prolongement du National Mall à Washington. Grand bâtiment de marbre blanc en forme de temple dorique grec, il abrite une statue monumentale d'Abraham Lincoln assis et les inscriptions de deux de ses plus célèbres discours. Le Lincoln Memorial a été le lieu d'où ont été prononcés plusieurs discours dont le célèbre I have a dream de Martin Luther King, le 28 août 1963, lors de la marche sur Washington pour l'emploi et la liberté. Comme d'autres monuments du National Mall, dont le mémorial des anciens combattants du Viêt Nam, le mémorial des anciens combattants de Corée et le National World War II Memorial, le mémorial de Lincoln est géré par le service des parcs nationaux américains.

      Temps sur place :une heure
    • Jefferson Memorial

      Le Jefferson Memorial est un monument situé à Washington, D.C. et dédié à Thomas Jefferson (1743 – 1826). Il est construit dans le style néoclassique, avec un dôme et un portique blancs. Son architecte est John Russell Pope.

      Temps sur place :une heure
    • Martin Luther King

      Le Martin Luther King, Jr. National Memorial, à l'initiative de la fraternité Alpha Phi Alpha, est un monument érigé à la mémoire de Martin Luther King, leader de la lutte pour les droits civiques aux États-Unis. Ce monument est situé sur le National Mall à Washington DC. Le mémorial est axé sur trois thèmes : justice, démocratie et espoir. Ces thèmes sont soulignés par l'utilisation d'eau, de pierre et d'arbres pour le mémorial. King est le premier afro-américain honoré par un mémorial sur le National Mall et le troisième à ne pas être un président américain. Le King Memorial sera géré comme les autres mémorials du Mall par le Service des parcs nationaux. La conception, le financement et la construction du mémorial sont coordonnés par la Martin Luther King, Jr. National Memorial Project Foundation. Il a été inauguré le 16 octobre 2011 par le président des États-Unis, Barack Obama. L'inauguration devait initialement être prévue le 28 août 2011, date d'anniversaire de son célèbre discours « I Have a Dream », mais elle fut reportée en raison de la venue de l’ouragan Irene.

      Temps sur place :30 minutes
    • Floral Library

      Temps sur place :30 minutes
    • Vietnam Veterans Memorial

      Le Vietnam Veterans Memorial ou Mémorial des anciens combattants du Viêt Nam est un mémorial national dédié aux soldats américains morts pendant la guerre du Viêt Nam. Il est situé à Washington, D.C. dans les Constitution Gardens, parc adjacent du National Mall, au nord-est du Lincoln Memorial. Sa construction et des problèmes annexes provoquèrent plusieurs controverses, certaines conduisant à des ajouts au mémorial. Le mémorial actuel consiste en trois monuments distincts :

      Temps sur place :30 minutes
    • Mémorial des vétérans de la guerre de Corée

      Le mémorial des vétérans de la guerre de Corée (en anglais : Korean War Veterans Memorial) est un mémorial situé dans le West Potomac Park de Washington, honorant les soldats ayant participé à la guerre de Corée. Il a été inauguré le 27 juillet 1995.

      Temps sur place :30 minutes
    • National World War II Memorial

      Le mémorial de la Seconde Guerre mondiale est un bâtiment conçu par Leo A. Daly, dans le parc National Mall du centre-ville de Washington. Il a été officiellement inauguré le 29 mai 2004, en présence de milliers de vétérans. Si George W. Bush en était le témoin, ce projet remonte aux années 1980. Situé en un point névralgique du Mall, entre le Washington Monument et le bassin des Constitution Gardens, le mémorial a une conception éclatée et discrète. Une immense fontaine (Rainbow pool) est encadrée par deux rangées semi-circulaires de colonnes commémoratives, 56 pour être exact, chacune décorée d'une couronne métallique (chêne et blé), chacune représentant un État ou territoire du pays. Ces rangées, séparément, sont aussi la représentation des théâtres de guerre atlantique et pacifique. Le ton gris clair, la monumentalité abstraite du monument lui donnent un caractère discret et émouvant, bien que solennel. Un escalier en pente douce mène à la fontaine depuis la 17e rue Ouest. Sur les murs de cet accès, des panneaux sculptés avec réalisme par Ray Kaskey décrivent des scènes banales de guerre, en haut-relief. Un mur porte 4000 étoiles, hommage aux combattants qui furent tués. Portail de la Seconde Guerre mondiale Portail de Washington, D.C. Portail des forces armées des États-Unis

      Temps sur place :une heure
    • Cimetière d'Arlington

      Le cimetière national d'Arlington, situé à Arlington en Virginie, est un important cimetière militaire américain créé durant la guerre de Sécession sur les terrains d'Arlington House, l'ancienne propriété de l'épouse du général Lee, le chef des armées confédérées. Il est situé exactement en face de Washington D.C., de l’autre côté du fleuve Potomac à côté des bâtiments du Pentagone. Plus de 290 000 personnes sont enterrées sur ce terrain de 2,53 km2, des anciens combattants de toutes les guerres américaines, de la guerre d'indépendance aux derniers conflits du XXIe siècle, guerre d'Irak ou d'Afghanistan, en passant par la guerre de Sécession, les deux guerres mondiales, la guerre de Corée et la guerre du Viêt Nam. Avec le cimetière national de Mill Springs, Arlington est le plus ancien cimetière militaire des États-Unis. Il est le seul avec le Airmen's Home National Cemetery à être géré par le Département de l'Armée (une branche du Département de la Défense) alors que les autres cimetières militaires américains sont gérés par le Département des Anciens combattants ou par le Service des parcs nationaux. L'Arlington House (Custis-Lee Mansion) et les terrains avoisinants sont gérés par le Service des parcs nationaux comme un mémorial de Lee.

      Temps sur place :une heure
    • Cathédrale nationale de Washington

      Siège de l’archiépiscopat épiscopalien de Washington, la cathédrale nationale (officiellement consacrée sous le vocable de « cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Washington ») est l’un des plus importants édifices religieux des États-Unis : par sa taille, c’est également la sixième plus vaste cathédrale du monde (sans compter donc les basiliques Saint-Pierre de Rome et Notre-Dame de la Paix de Yamoussoukro, qui n’ont pas le statut de cathédrale). Cet édifice est visité chaque année par plus de 800 000 personnes.

      Temps sur place :une heure
    • Bibliothèque du Congrès

      La bibliothèque du Congrès (en anglais : Library of Congress) assure la fonction de bibliothèque de recherche du Congrès des États-Unis et, de facto, constitue la bibliothèque nationale américaine. Instituée en 1800, il s'agit de la bibliothèque fédérale la plus ancienne du pays. Elle est divisée en plusieurs bâtiments : Thomas Jefferson Building, John Adams Building, James Madison Memorial Building et le Packard Campus, destiné à la conservation audiovisuelle. Il s'agit de la plus grande bibliothèque au monde en nombre de livres et de références. Sa directrice actuelle est Carla Hayden. La bibliothèque du Congrès a été mise en place en 1800. Durant tout le XIXe siècle, ses locaux se trouvaient dans le Capitole des États-Unis. Durant la guerre anglo-américaine de 1812, une grande partie du fonds issue de la collection initiale a disparu. Par la suite, Thomas Jefferson a vendu 6 487 livres de sa collection personnelle à la bibliothèque en 1815. Après une période de déclin au cours du XIXe siècle, cette bibliothèque a commencé à croître rapidement en taille et en importance. La croissance a été si forte qu'un agrandissement a été fait avec la construction d'un nouveau bâtiment, inauguré en 1897. Le dépôt légal a dû être en partie délégué à d'autres bibliothèques. Au cours du XXe siècle, la bibliothèque du Congrès s'est ouverte aux chercheurs et au peuple américain. Il s'agit avant tout d'une bibliothèque destinée aux représentants parlementaires et aux chercheurs du monde entier, ainsi qu'aux étudiants préparant une thèse (sur simple lettre émanant du directeur). Elle est aussi ouverte au grand public (s'il possède une carte d'identification), la bibliothèque a en effet deux missions très importantes : elle doit promouvoir la littérature américaine (exemples de projets : l'American Folklife Center, American Memory, Centre pour le Livre et poète) et lutter contre l'analphabétisme. Toutefois le prêt est réservé à certaines personnes : les employés de la bibliothèque, les membres du Parlement, les juges de la Cour suprême et d'autres responsables gouvernementaux de haut rang.

      Temps sur place :2 heures
    • Georgetown

      Georgetown est un quartier de Washington, la capitale fédérale des États-Unis et une ancienne ville. Situé au nord-ouest du quadrilatère que forme le district de Columbia, il est compris entre le Potomac et la Rock Creek. Massachusetts Avenue, Whitehaven Street, Reservoir Road et la 41e Rue Ouest sont les limites officieuses souvent présentées dans les guides.

      Temps sur place :2 heures
    • George Washington's Mount Vernon

      Mount Vernon était la résidence de George Washington, premier président des États-Unis, dans l'État de Virginie. Situé sur les bords du fleuve Potomac à quelques minutes au sud de Washington DC, près de la communauté de Mount Vernon, ce domaine est aujourd'hui ouvert au public toute l'année. Les tombeaux de George et Martha Washington s'y trouvent. Le nom du domaine a été donné par Lawrence Washington (frère aîné de George, décédé en 1752), en hommage à l'amiral Edward Vernon, l'un des combattants du théâtre américain de la Guerre de succession d'Autriche. Une réplique de cette résidence a été réalisée pour l'Exposition coloniale de 1931 à Paris. Elle a été transportée dans la commune de Vaucresson et est toujours visible.

      Temps sur place :3 heures
    • Dupont Underground

      Temps sur place :une heure
    • MUSÉES ET CULTURE (7)

    • Newseum

      Le Newseum est un musée interactif américain consacré à l'information et au journalisme, situé sur Pennsylvania Avenue au centre de Washington, D.C. aux États-Unis. Le but de ce musée est d'« aider le public et les médias à se comprendre réciproquement. » Le Newseum est financé par le Freedom Forum (en), une fondation américaine non partisane consacrée à la « liberté de la presse, la liberté d'expression et la liberté de pensée » pour tous. Ouvert le 18 avril 1997 à Rosslyn, dans le comté d'Arlington en Virginie, dans la banlieue de Washington, le musée initial a eu tant de succès qu'on a décidé de l'installer dans un nouveau bâtiment au centre de la capitale fédérale. Le nouveau musée a ouvert ses portes au public sur Pennsylvania Avenue le 11 avril 2008. Ce nouveau bâtiment qui a couté 450 millions de dollars (284 millions d'euros) a été conçu par le designer Ralph Appelbaum, concepteur du premier musée à Arlington et l'architecte James Stewart Polshek. Ce nouveau bâtiment devait répondre à trois objectifs : célébrer le premier amendement de la Constitution des États-Unis, en particulier la protection de la liberté de la presse et de la liberté d'expression ; être remarquable par son architecture, reconnaissable et identifiable par tous les visiteurs ; créer un espace trois fois plus grand que le précédent.

      Temps sur place :3 heures
    • United States Holocaust Memorial Museum

      Le United States Holocaust Memorial Museum (USHMM) (en français : musée du mémorial de l'Holocauste des États-Unis) est une institution nationale américaine, ouverte en avril 1993, située à Washington, D.C. dans un bâtiment contigu au National Mall. Vingt-deux autres musées de l'Holocauste existent aux États-Unis dont quatre dans les États du Texas, de New York, de Californie et de Floride. En 1980, le Congrès des États-Unis a autorisé la création du musée sur la base du rapport de 1979 du Président de la Commission de l'Holocauste, créé par Jimmy Carter. Avec l'aide de Miles Lerman, le musée a recueilli environ 190 millions de dollars pour sa construction et l'acquisition des collections. Le musée a été conçu par l'architecte James Ingo Freed (dont la famille a dû fuir l'Allemagne nazie en 1938) du cabinet d'architectes Pei Cobb Freed & Partners, en association avec le cabinet Finegold Alexander + Associates. Bien que l'extérieur du bâtiment soit de style monumental, à l'image des grands bâtiments gouvernementaux situés dans les abords immédiats, le parti pris de l'austérité, de l'étrangeté et de l'inconfort a été choisi à dessein pour interpeller les visiteurs. Le musée ne fait pas partie de la Smithsonian Institution. Depuis son ouverture en 1993, l'USHMM a accueilli près de 30 millions de visiteurs, dont plus de 9 millions d'enfants scolarisés et 85 chefs d'État. Aujourd'hui, 90 % des visiteurs du musée ne sont pas juifs. Le site Internet du musée, reconnu mondialement comme autorité en ligne sur l'Holocauste, a reçu 25 millions de visites en 2008, venant d'une moyenne de 100 pays différents chaque jour. Le 10 juin 2009, le musée a fait l'objet d'une fusillade. Un garde de sécurité a été tué.

      Temps sur place :3 heures
    • Smithsonian National Air and Space Museum

      Le National Air and Space Museum (ou NASM, en français : « Musée national de l'air et de l'espace ») de la Smithsonian Institution à Washington, aux États-Unis, possède la plus grande collection d'avions et de véhicules spatiaux du monde. C'est également un centre de recherches sur l'histoire, les sciences et techniques de l'aviation et du vol spatial, ainsi qu'en sciences planétaires.

      Temps sur place :2 heures
VOTRE
SÉLECTION